VOICI NOS 10 CONSEILS DE BASE POUR REDIGER UN BON CV

Vue(s): 533

L’étape indispensable lorsque l’on cherche un emploi ou que l’on souhaite être attentif aux offres disponibles dans son domaine d’activité est de rédiger un bon Curriculum Vitae (CV).

Pourtant, ce n’est pas toujours évident et les candidats se posent souvent les mêmes questions : Comment le présenter, quel contenu faire apparaître obligatoirement, doit-on parler de ses compétences, mettre une photo ou aborder ses centres d’intérêts ?

Pour répondre à ces questions et donner quelques pistes de réflexion, nous vous proposons dix conseils de base pour faire un bon CV.

Voici donc les dix conseils de base pour rédiger un bon CV :

  • Une présentation sobre : choisir une typographie claire et l’uniformiser dans tout le document. Évitez les logos d’entreprises pour illustrer votre parcours professionnel et la saturation de couleurs (exemple : Arial 10 ou Times 11).
     
  • Vos coordonnées : mettez seulement les coordonnées avec lesquelles vous êtes joignable ; le téléphone fixe de votre domicile doit avoir un répondeur si vous travaillez, sinon optez plutôt pour le mobile. Les adresses mails trop typées sont à proscrire également (exemple : raslebol@yahoo.fr).

 

  • Le parcours professionnel en ordre chronologique : c’est une règle mais le constat nous oblige à le rappeler… commencez à décrire votre expérience la plus récente et ainsi de suite. Dans le cas d’une longue carrière, ne pas disserter trop longuement sur les débuts (quitte à les énumérer).

 

  • Le contenu du parcours : ce n’est pas une dissertation et les phrases longues sont à proscrire. Utilisez des mots clés et soyez concis ; un CV trop long est l’aveu d’une incapacité à être synthétique. Doit-on préciser qu’une faute d’orthographe est impardonnable ?

 

  • Les diplômes : pas d’énumération des diplômes qui vous ont conduits jusqu’au Master par exemple. Précisez vos mentions si elles sont honorables mais s’abstenir de mentionner un « passable » ou « assez bien ». Idem pour les fameux tests d’anglais type Toefl.

 

  • Les centres d’intérêt : le cinéma, la lecture et les voyages…apportent peu d’intérêt à moins d’une spécialisation dans un domaine car attention aux questions pièges (par exemple : si vous n’arrivez à citer que les derniers blockbusters US quand on vous questionne sur vos préférences cinématographiques).

 

  • Les compétences comportementales : se devinent implicitement en fonction de ses expériences et donc ne s’écrivent que si cela devient une évidence et provient d’un enchainement logique. 80% des recruteurs parient plutôt sur l’entretien pour se faire une idée précise du candidat. Alors, à vous de créer la surprise !

 

  • La photo : elle n’est pas indispensable et vos compétences professionnelles (parcours, réussites) sont les éléments essentiels à retenir de votre CV. Bien sûr, si le recruteur vous la demande (et ce n’est pas interdit) alors en ce cas, faites appel à un photographe professionnel qui offre cette prestation à un prix guère plus élevé qu’un photomaton.

 

  • Les références : elles ne sont pas indispensables. Disons qu’il faut éviter de donner d’emblée ses références dans un CV mais plutôt évoquer « références disponibles sur demande » ainsi elles seront données après l’étape du 1er tri.

 

  • Dernier conseil : « googeliser » votre nom et allez voir sur « images » ce qui apparait. Nettoyez ce qui peut paraitre compromettant (par exemple : une fin de soirée bien arrosée).